2 mois

18062011

pr2mois.jpg  On ne le voit pas grandir cet animal, sauf quand on regarde les photos et vidéos précédentes. Babylone est un joli poulain, dont le dos m’arrive de plus en plus haut quand je le grattouille contre moi. Il est de plus en plus assuré mais toujours aussi doux, et j’ai senti deux petits testicules qui sont descendus entre ses cuisses. Il paraît qu’ils descendent, puis remontent, et il faut attendre qu’ils redescendent pour pouvoir les retirer. C’est ce qui arrivera à Babylone, que nous voulons garder avec Magie et qui ne peut donc pas rester entier. Aujourd’hui il y a du vent, enfin, pas mal de vent (parce que du vent, c’est presque tous les jours…) et ils n’ont pas leur masque. J’en profite pour les faire bouger un peu dans le pré et filmer:

Image de prévisualisation YouTube




Le masque et le licol

13062011

A même pas deux mois, Babylone apprend à suivre Lou en cédant à la tension sur le licol. Par la même occasion, on lui met son magnifique masque pour mini shetland, même s’il est encore un peu grand. Sur la vidéo, les scratchs le faisaient encore un peu réagir; maintenant, c’est fini. Et il suit plutôt bien, même s’il pourrait en dire autant de nous, qui nous laissons aussi pas mal promener en suivant « plutôt bien »…

Image de prévisualisation YouTube




Les journées de Babylone

28052011

attaque.jpg    Eh bien dis donc, il faut qu’elle soit patiente, la jument, quand elle a un poulain ! Babylone est adorable, mais qu’est-ce qu’il la cherche ! Evidemment, il aurait un autre poulain pour jouer avec lui, elle serait bien plus tranquille, mais il n’a pas cette chance et c’est elle qui doit tout supporter. Il la mord partout: les oreilles, la tête, le cou, les pattes, il la monte, il essaie de lui arracher son masque anti-mouches (on en a acheté un pour lui, mais il a beau être taille mini-shetland (!), il est encore un peu grand), il la botte… Et elle, elle se pousse, relève la tête, tente d’échapper à ce petit monstre, mais se rebiffe rarement.

Les morsures:
emmerdeur11.jpgemmerdeur13.jpgemmerdeur15.jpgemmerdeur2.jpgemmerdeur16.jpg

Les montes:

monte1.jpgmonte3.jpgmonte4.jpgmonte.jpgmonte5.jpg

Sinon, la vie est pleine de choses très intéressantes, comme les plantes à goûter:

gote.jpg

les branches:

bois1.jpg

les poules:

poules2modif.jpg

le seau:

seau1.jpg

le sac:

licol4.jpg

la corde:

corde3.jpg

le chien (pas fier):

chien.jpg

le tuyau:
tuyau3.jpgtuyau2.jpg

C’est fou comme c’est bon public, un poulain…




Déjà 1 mois et demi

28052011

pr3modif.jpg    Babylone a un mois et demi. C’est un grand poulain absolument pas sauvage, qui comprend quand on lui dit « non » en levant le doigt, qui sait pousser ses hanches, ses épaules, reculer, donner ses pieds (pas longtemps), et qui adore les gratouilles partout, surtout sur les épaules et à l’intérieur des cuisses.

grattouilles.jpggrattouilles2.jpg

Il cherche aussi tout le temps à mordiller, c’est comme s’il n’avait pas encore appris à lécher ou à utiliser ses lèvres, pour prendre quelque chose dans la main, par exemple. En même temps, il ne semble pas avoir beaucoup de forces dans ses mâchoires: il ne peut pas couper un morceau de pain sec ni une carotte, il faut lui donner de petits bouts, qu’il apprécie beaucoup, d’ailleurs ! De même que l’orge floconnée que je donne à Magie: il lui mordille les oreilles quand elle mange dans son seau, et quand elle relève la tête pour se débarrasser de lui, il plonge la tête dans le seau. Elle y retourne alors et le vire d’un coup de nez…

seau4.jpgseau2.jpgseau1.jpgseau3.jpgseau5.jpg

On lui a acheté un petit licol à sa taille et ce qui ne semblait vraiment pas gagné au premier essai a fini par réussir à force de patience:  le cliquetis de la boucle lui faisait peur ? On l’a grattouillé partout avec le licol en faisant cliqueter la boucle, et on a secoué le licol pour le prévenir de l’arrivée de bouts de carotte. Maintenant, quand qu’il entend le cliquetis, il s’approche. Pour qu’il supporte la têtière, on la lui passait seule autour du cou sans la fermer et on le bloquait pour l’empêcher de partir. Au début, on n’osait pas trop le bloquer, mais cela ne faisait que lui apprendre qu’il pouvait s’échapper; alors on s’est mis dans la tête qu’il ne devait absolument pas pouvoir le faire, et contre toute attente, il a essayé la solution de s’arrêter (alors qu’il est déjà bien plus fort que nous), ce qui nous donnait l’occasion de relâcher toute pression et d’enlever la têtière. Pour qu’il accepte la sensation autour du nez, on lui a proposé ses bouts de carotte dans une main avec passage obligé du nez dans la muserolle tenue par l’autre main. Et voilà ! Ca paraît long et compliqué, mais ça ne prenait pas plus de quelques minutes matin ou soir pendant que Magie mangeait sa petite ration d’orge. Et en y allant doucement, au lieu de lui apprendre à se méfier de nous, on lui apprend à nous faire confiance, puisqu’on cède toujours dès qu’il cède lui-même.

Et voilà le résultat: il tortille encore un peu la tête quand il l’a, il faut bien s’habituer à ces nouvelles sensations, mais ça ne l’empêche pas de secouer le sac d’orge vide…

pic0028.jpglicol2.jpglicol3.jpglicol4.jpg




Zinco et Hercule sont partis

1052011

Steve, le voisin, avait deux chevaux chez lui: Hercule et Margot, les voisins de Magie et Zinco. Jimmy est venu chercher Zinco pour le ramener chez lui, car il veut l’habituer à vivre avec son nouvel étalon. Bon courage Zinco, ça risque d’être dur au début, et il faudra oublier tes habitudes de dominant !

Et ce soir, Steve nous apprend que Hercule est mort. Il s’est vautré dans un sac d’orge que Margot et lui ont réussi à tirer dans leur pré et Steve l’a trouvé raide le lendemain matin. Pauvre Hercule, j’espère qu’il n’a pas trop souffert; je me rappelle l’agonie d’Izara, c’était horrible ! Je comprends mieux pourquoi Margot hennit souvent pour appeler Magie. On ne voulait pas la laisser seule, la pauvre, et essayer de la mettre avec Magie et Babylone, mais Jimmy nous l’a fortement déconseillé. D’après lui, elles risquent de se battre pour Babylone, et vu le gabarit de Margot, elle resteront voisines…

margot.jpg

sieste.jpg




Le lâcher dans le pré

25042011

sieste2.jpg   Voici le petit film de Magie et Babylone lâchés hier pour la première fois dans un bout de pré. Magie n’a qu’une obsession: brouter, pendant que Babylone s’éclate à galoper dans tous les sens. Magie est beaucoup moins stressée qu’au début et le laisse faire, sauf quand il s’approche de la clôture avec Zinco: là, elle intervient en se mettant entre eux et en menaçant Zinco. Quant à Babylone, on voit qu’il a bien appris le fil électrique: il s’arrête net devant, ou pousse même sa mère pour éviter de le toucher. Super !

Image de prévisualisation YouTube

broute.jpg




Les câlins de Lou

23042011

bisouslou.jpg   Le petit polisson est câlin, en tous cas quand il est assez fatigué pour se coucher. Petite séance photo avec Lou, hier. Ne sont-ils pas trop beaux tous les deux ? Quant à Magie, elle s’est finalement assez vite habituée à sa nouvelle condition de poulinière: Babylone n’a pas encore 10 jours qu’elle est déjà beaucoup plus cool. Elle ne le suit plus systématiquement partout et du coup… c’est lui qui la suit ! C’est efficace, ce truc: au début, la mère ne lâche pas le poulain d’une semelle et petit à petit, c’est lui qui ne peut plus se passer de cette proximité, tant il ne connaît que cette façon de vivre. N’est-ce pas ce que font toutes les « mères-poules » du monde ?

câlins de Lou
Album : câlins de Lou

7 images
Voir l'album

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube




Même pas une semaine et déjà polisson !

20042011

babynanou4.jpg

Et voilà, je l’avais dit à Magie: pour le premier, elle aurait dû faire une fille, c’est plus tranquille, parce que plus impressionnable. Le zigoto, lui, n’a peur de rien, cabriole dans tous les sens et joue le cheval à bascule quand elle veut le pousser quelque part. Elle doit sans cesse éviter ses petits pieds. Avec nous aussi, il devient kador: on a l’impression qu’il nous teste un par un: il frime et vient se « mesurer » à nous tant qu’on ne le remet pas à sa place. Un vrai petit macho ! En l’observant et en y réfléchissant, il me semble que, même si le résultat est le même, il ne nous « teste » pas réellement: il essaie simplement tout ce qu’il sait faire avec tout ce qui bouge (ou pas). Et c’est comme ça qu’il apprend: certaines choses restent possibles parce que non (ou pas trop) suivies de sensations douloureuses ou effrayantes, d’autres devenant moins intéressantes à refaire parce que suivies de conséquences peu agréables. Comme par exemple quand il m’a tapé d’une ruade et qu’il a aussitôt reçu un coup de pied au cul. Il commence à comprendre le « Non ! » qui précède ou accompagne systématiquement mes réponses désagréables pour lui.

Image de prévisualisation YouTube
Après ça, qu’il est craquant, quand il s’endort confiant,  la tête retombant sur la paille ou sur nos genoux…

Image de prévisualisation YouTube


 




Première sortie

17042011

s6000757.jpg   A trois jours, il est temps de sortir du box. De ressortir, en fait, puisque je l’ai trouvé couché au soleil le jour de sa naissance, avant de le consigner au box avec sa mère, pour qu’ils fassent plus tranquillement connaissance. Maintenant que Magie s’est habituée à cette nouvelle situation, il est temps de laisser sortir un peu ce poulain qui a visiblement besoin de se dépenser et de se faire des muscles. Alors, toujours sur les conseils de Patricia, de l’élevage des Tountous (dans les liens), on a transformé l’espace devant les boxes en paddock, avec une clôture électrique à trois fils, pour que Babylone apprenne tout jeune la clôture électrique, ce qui devrait l’inciter à la respecter toute sa vie. Effectivement, il l’apprend, et vite ! Voici le film de cette première sortie, où l’on voit qu’il se vautre d’emblée dans les fils, et que direct, il évite de foncer dedans, puis qu’il tente de le mordiller (aïe !), et qu’il s’en méfie de plus en plus. Pendant ce temps, Magie lui tourne autour et le pince, cherchant à l’éloigner du fil et surtout de Zinco, qui s’intéresse beaucoup à ce petit poulain.

Image de prévisualisation YouTube

s6000743.jpg

Moi aussi, elle me snobe: elle a bien trop à faire avec Babylone pour pouvoir s’intéresser à moi.

s6000759.jpg

magiebabylone.jpg
babynanou1.jpg

s6000737.jpg

s6000770.jpg




Ca y est, il est là !

15042011

babylondort.jpg ttebabylon.jpg  Et voilà, il est là, le poulain tant attendu. Il est sorti hier, le 14 avril, tôt le matin, je suppose. Quand je suis arrivée à 8 heures, je l’ai vu couché au soleil à côté de sa mère qui faisait rempart contre Zinco. Il était si plat et si peu épais que j’ai vérifié qu’il respirait, puis j’ai retrouvé et récupéré le placenta et la poche amniotique dans le box, que j’ai un peu nettoyé et regarni de paille propre, et j’ai poussé Magie et son poulain dedans, non sans mal, car Magie fonçait sur Zinco dès que le poulain bougeait et que celui-ci prenait plutôt la direction du pré… Dès qu’ils ont été enfermés, Zinco a passé la tête dans la porte et Magie s’est ruée dessus. J’ai donc tendu un ruban à trois mètres des portes pour qu’ils puissent se voir sans que Zinco ne puisse approcher. Depuis, il déprime, le pauvre.

zincodprime.jpg

Nous avons réveillé Lou, Charlyne et Clémence pour qu’elles viennent voir ce très joli poulain.

babylone003.jpg

Il s’est mis à pisser: c’est un garçon. Il s’appelle Babylone.
pipi.jpg

Lou est ravie: elle voulait un mâle de couleur isabelle et Magie nous a fait un petit mâle, de couleur isabelle. Ma petite Magie qui a tout fait toute seule: le mettre au monde, le lécher et le sécher, expulser tout ce qui ne servait plus à rien et l’amener au soleil prendre des forces. Elle est très forte ! Par contre, elle refusait qu’il tête. Ses mamelles gonflées devaient être douloureuses. Alors je lui ai mis le licol et en la tenant, je poussais ce poulain qui venait me flairer vers ses mamelles, et je poussais aussi doucement sa cuisse, quand elle la relevait, pour qu’il puisse s’approcher. Laisse le téter, ton poulain, Magie, il n’y a que lui qui puisse te soulager, tu vas voir, ça va te faire du bien.

magierefuse.jpgbabylontte.jpg

A 10 heures, elle a fini par se laisser faire et on a bien vu que ça lui faisait du bien. Après, il a fallu qu’elle apprenne à l’accepter sans que je sois avec eux (je me retirais doucement pour les laisser seuls dès qu’il était branché), et aussi qu’elle se laisse téter l’autre mamelle. Je lui ai tenu le postérieur gauche pour qu’elle ne puisse pas relever le droit quand Babylone cherchait à la téter, et à 18 heures, c’était bon, elle le laissait toute seule tirer sur ses deux mamelles.

Image de prévisualisation YouTube

Il faut bien faire connaissance avec ce « truc » à la fois si attirant et familier par l’odeur et si étrange par le comportement !

qusako.jpg
babylone008.jpg  contact.jpg

Dès que Magie s’énerve, parce que plusieurs personnes viennent les voir ou parce que Zinco s’approche trop, si le poulain est actif, elle le pince. Quand elle en a après nous, c’est lui qui trinque: elle ne veut pas qu’il nous approche, ni même qu’il bouge ! Finalement, ce n’est pas si étonnant: jusque là, elle ne ressentait pas de stress en notre présence, et c’est à cause de ce « truc » inconnu qu’elle en ressent maintenant. En tous cas, elle me remplit de joie et je remercie encore Clémence et Nadine de m’avoir offert les DVD de la méthode « la Cense » (Parelli). Car grâce à tous les exercices qu’on a faits ensemble, elle m’a accordé sa confiance et aujourd’hui, au lieu de la stresser quand j’entre dans son monde perturbé, je la rassure. Quelle émotion quand elle m’a laissée l’empêcher de replier ses postérieurs pour se laisser téter ! Quel bonheur quand elle s’est détendue parce que ça la soulageait ! Cette fois encore, je ne la trompais pas, sa confiance en moi lui apportait du bien-être…

Comme souvenir et parce que c’est beau comme la vie, on a pris la photo du placenta et de la poche dépliés comme des parachutes, avec toutes les nervures du placenta convergeant vers le cordon ombilical qui plonge dans la poche. C’est beau comme des nervures de feuilles. Dans la nature, tout est un peu fait sur le même modèle, on dirait… Tom était au moins aussi intéressé que nous: il ne voulait plus quitter cette masse qui sentait si bon et l’a suivie partout jusqu’au conteneur des poubelles…

placenta.jpg







Club de Plongée de Grandson |
Le 2 Site Officiel Sur De T... |
apprendrelescartes |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | le scrap de mag
| RUSTY presente DJ et DRAGON...
| HIPPODROME DE L'ATLANTIQUE