Les autres habitants du lieu

20102010

Il y a des chevaux ici, et des humains, on s’en doute, mais pas seulement. Ce n’est certes pas une ferme, mais bon, on aime bien les animaux, alors on a tout de même deux chiens, un gros Tom et un petit échantillon tout chiffon du nom pas très heureux de Radieuse:

tomcouch.jpgradieuse.jpg

trois chattes, Kéké, Pulpule (la crapule) et Savanne:

kk.jpgyvamince.jpgsavanne.jpg

Portraits (schut, ils dorment):

tomdort.jpgchiffon.jpgkk.jpgyva.jpgsavanne.jpgraf2.jpg

Le dernier, c’est RAF, il est mort maintenant, mais bon, il a longtemps fait partie de la famille…

Il y a aussi deux oies blanches très bavardes qui ont grandi avec les six poules: trois rousses, deux noires et une blanche:

poulesetoies.jpgoies1.jpgpoulesrousses.jpgpoulesnoires.jpg

oiespouleblanche.jpg

Et même une petite ratte, Cerise, à cause de ses yeux rouges:

cerisette.jpgcerisequeue.jpg

Tout ce petit monde ne se côtoie pas toujours sans accroc: Tom s’entend bien avec les chats, pas trop quand même avec Kéké, qui ne l’aime pas beaucoup, sans doute parce qu’il lui a déjà couru après dans le jardin.

tomchats.jpg

Mais il a déjà tué deux poules… Quant aux oies, elles n’ont pas l’intention de se laisser faire:

tomoies.jpg
Les chats, ils feraient passer un sale moment à la petite Cerise s’ils la trouvaient sur leur passage. Tom ne lui dit rien tant qu’elle est sur moi et que je la lui montre nez à nez, mais il ne faudrait pas qu’elle s’avise de courir dans la maison, sinon il en ferait son casse-croûte. Magie, elle, se contente de chasser un peu les poules ou les oies quand on ouvre le poulailler et qu’elles profitent du pré. Et Zinco fait le mort.

zincofaitlemort.jpg




Visite de la ferme

18032010

Comme on n’a pas encore d’images des prouesses de Magie, je vous invite à une petite visite virtuelle de la ferme des Cabanes. C’est une ferme pédagogique, donc il y a pas mal d’espèces différentes, mais pas beaucoup d’animaux de chaque espèce. Ce qui permet de leur donner un petit nom, et quand on donne un nom à un animal, on ne le considère plus tout à fait comme s’il était simplement « une vache » ou « une oie ».

vache.jpg

Bruyère, c’est la vache, une « Highland cattle » belle comme tout, mais qui a un peu tendance à se servir de ses cornes, qui sont assez impressionnantes ! Si on lui porte une friandise, elle la prend délicatement, mais si on lui tend une main vide, elle fait son petit mouvement de tête qui met ses cornes en avant et signifie en gros « dégage ! ». C’est elle qui a fasciné Magie le jour de son arrivée. L’intérêt avait l’air réciproque, même si Bruyère en a vu d’autres, des chevaux, mais peut-être pas tant que ça lui faire ce cinéma…

sumo.jpg
Sumo, c’est le cochon chinois. Il est déjà vieux et a les pattes un peu tordues, de rhumatismes sans doute, ce qui fait qu’il passe pas mal de temps couché dans la paille. Quand il se promène, il est tranquille, mais il a un flair infaillible pour repérer le pain qu’on a dans la voiture ou dans les poches. Magie en a eu peur aussi, la première fois qu’elle l’a vu arriver. Et puis il y a quelques jours, on est allées le voir alors qu’il semblait brouter tranquillement. Elle ronflait un peu mais s’est approchée quand même et finalement, elle a eu l’air de le trouver plutôt inoffensif.

aneponey.jpg
Calicot et Ibiscus, ce sont l’ânesse et le poney. Tranquilles, ils attendent qu’on veuille bien leur donner une friandise. Ils habitent à côté de Bruyère, avec qui ils sortent quelquefois dans un pré où il y a de l’herbe. On prend Ibiscus en licol et Calicot et Bruyère suivent, avec plus ou moins de bonne volonté.

clobouc.jpgblanchette.jpgbbblanchette.jpg

Cloé et Blanchette, ce sont les chèvres. Elles sont très câlines et, comme tout le monde là-bas, friandes de pain. Blanchette a deux petits qui grimpent partout, à commencer par le dos de leur maman. Cloé a son amoureux, qui lui fait si souvent des petits que son ventre pend quand il n’est pas habité.

moutons.jpgagneaux.jpg

Les brebis Racka (race originaire des steppes de Hongrie) et leurs agneaux n’ont pas tous un nom. Dans leur paddock sous le hangar, ils attendent les beaux jours pour pouvoir sortir sur l’herbe. Les brebis parviennent à passer la tête entre les barres de la mangeoire, malgré leurs grandes cornes torsadées, mais les agneaux font mieux: ils passent complètement et s’installent à leur aise dans la mangeoire ou jouent en liberté sous le hangar ou même dehors, puis ils grimpent sur les bottes de paille et se servent, à volonté. Quand ils marchent sur Sumo, confortablement installé entre deux bottes, il rouspète un peu…

cleste.jpg
Céleste, c’est l’oie. Quand elle me voit arriver, elle « cacarde », tête bien haute, pour me réclamer du pain. Eh oui, au début, je me demandais si elle n’était pas en train de vouloir m’attaquer, alors pour la faire changer d’idée, je lui ai donné des bouts de pain. Depuis, dès que j’arrive, il faut que je lui en donne pour la calmer, elle me rackette, comme dit Lou. Elle n’a pas peur de le prendre dans la main, ce qui est un peu impressionnant au début, mais elle ne pince pas, elle prend juste, en tapant un peu du bec le creux de la main, quand même. Et maintenant qu’on est copines, je lui caresse le cou et le dos, elle semble apprécier car en même temps, elle me gratte le bras du bout du bec.

coqmoutons.jpgpouleoeufs3.jpg

Il y a aussi les poules et le gros coq Sussex, plutôt non-violent, contrairement à l’un des deux petits coqs nègres ou même au gros coq de toutes les couleurs, qui attaquent facilement, heureusement à hauteur de botte. Ce sont d’ailleurs mes bottes qui leur répondent: quand ils sont dessus, j’envoie un coup de pied, ce qui les propulse un peu plus loin. Mais il faut plusieurs de ces vols à reculons pour qu’ils abandonnent l’affaire. Maintenant que Céleste me colle aux basques pour avoir une friandise ou une caresse, elle me « défend » contre les coqs: elle n’aime pas du tout quand ils se battent ou bougent trop vite, elle avance sur eux en cacardant jusqu’à ce qu’ils s’éloignent, et elle fait pareil quand ils s’approchent pour m’attaquer. Depuis peu, il y a aussi une dinde. Je ne connais pas son nom,  mais on pourrait l’appeler Noëlle…

dinde.jpg

lapin.jpgcochonsdinde.jpg

Enfin, il y a des lapins, dont de très gros géants des Flandres, très habitués aux caresses, et des cochons d’Inde, qui crient dès qu’ils voient du monde pour réclamer à manger. Ils vivent tous ensemble et font donc régulièrement des petits, qui n’ont pas trop intérêt à passer entre les barreaux de la cage « maternité », car les deux chats veillent à ne rien laisser trainer… Tigrou et Noirot qui sont pourtant si doux et si câlins. Et bien sûr, il y a aussi deux chiens, ou plutôt deux chiennes: Rita et Willow, qui accueillent tout nouveau visiteur et dorment dans la paille, comme Sumo.

chats.jpgwillow.jpgsumowillow.jpg

magieettigrou.jpg

 







Club de Plongée de Grandson |
Le 2 Site Officiel Sur De T... |
apprendrelescartes |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | le scrap de mag
| RUSTY presente DJ et DRAGON...
| HIPPODROME DE L'ATLANTIQUE